Marcerou Cédric
Sophrologue à Biarritz et Anglet
 
14 Rue du Château d'Eau, 64600 Anglet, France
 
Disponible aujourd'hui de 8h30 à 20h30
 
06 99 88 66 15

Comment la sophrologie peut aider à surmonter les troubles Dys


213 vues

La Sophrologie : Une Approche Holistique pour Surmonter les Troubles DYS

Les troubles Dys affectent les enfants et les adultes. Largement répandus dans la population française, ils perturbent le parcours scolaire, professionnelles et peuvent représenter un défis important et énergivore dans la vie sociale. Dans cet article je vous propose de découvrir comment la sophrologie peut aider les personnes atteintes de trouble Dys mais également les personnes qui les accompagnes à surmonter ces défis. 

La sophrologie est une pratique qui combine, la relaxation, la respiration contrôlée, la visualisation positive associée à des mouvements doux. Cette pratique vise à renforcer la conscience de soi et à favoriser l’harmonie entre le corps et l’esprit.

Les Troubles Dys : De quoi s'agit-il ?

La sophrologie se révèle être un complément précieux dans la prise en charge des troubles Dys, notamment la dysorthographie, la dysphasie, la dyscalculie, la dysgraphie, ainsi que les troubles de l’attention. En tant que sophrologue, mon intervention peut s’inscrire en parallèle des prises en charge conventionnelles, ou en collaboration avec d’autres professionnels, pour offrir un soutien adapté à chaque trouble. 

  • Dysorthographie - Trouble de l'acquisition de l'expression écrite : La sophrologie propose des techniques axées sur la concentration et la coordination, en complément des approches orthophoniques conventionnelles. Ces exercices contribuent à renforcer la maîtrise de l'expression écrite, offrant ainsi une approche pluridisciplinaire.

  • Dysphasie - Trouble du développement du langage oral : En parallèle des interventions des orthophonistes, la sophrologie peut soutenir le développement du langage oral. Les exercices de relaxation et de respiration contrôlée se conjuguent pour favoriser la fluidité verbale, enrichissant ainsi la prise en charge.

  • Dyspraxie - Trouble de la coordination des mouvements : La sophrologie, en complément des séances de psychomotricité, peut apporter un soutien spécifique pour la coordination des mouvements. Cette approche pluridisciplinaire favorise une prise en charge plus complète de la dyspraxie.

  • Dyscalculie - Trouble de l'apprentissage mathématique : En parallèle des cours de soutien en mathématiques, la sophrologie offre des techniques de concentration qui peuvent compléter efficacement la prise en charge de la dyscalculie. Cela crée une approche pluridisciplinaire visant à renforcer la confiance et les compétences mathématiques.

  • Dysgraphie - Trouble de l'écriture manuscrite: La sophrologie, en tandem avec les séances d'ergothérapie, se concentre sur la détente musculaire et la coordination fine. Cette approche pluridisciplinaire vise à améliorer l'écriture manuscrite de manière holistique.

  • Trouble de l'attention - Trouble de la concentration et de la régulation des impulsions:  En complément des approches psychologiques et éducatives, la sophrologie peut jouer un rôle clé dans la gestion de la concentration et la régulation des impulsions. Cette approche pluridisciplinaire contribue à une prise en charge globale des troubles de l'attention.

  • La dyslexie se décline en plusieurs types de troubles, chacun caractérisé par des manifestations spécifiques. Voici les trois principales définitions des troubles dyslexiques :

  1. Dyslexie Phonologique : Ce type de dyslexie se manifeste par des difficultés à associer une graphie à un son. Les personnes atteintes peuvent avoir du mal à décoder les mots en raison de problèmes dans la reconnaissance des sons qui composent le langage.
  2. Dyslexie de Surface : La dyslexie de surface se caractérise par une difficulté à mémoriser l'orthographe des mots entiers. Les individus touchés ont tendance à ne déchiffrer que les mots composés de syllabes régulières, négligeant souvent l'orthographe correcte des mots.

  3. Dyslexies Mixtes : Ce type de dyslexie combine les caractéristiques de la dyslexie phonologique et de la dyslexie de surface. Les personnes présentant des dyslexies mixtes rencontrent à la fois des difficultés dans l'association des graphies aux sons et dans la mémorisation de l'orthographe des mots.

Collaborant avec d'autres professionnels ou en parallèle, la sophrologie complète ainsi le processus de prise en charge global des troubles DYS. Elle offre un soutien crucial, créant un environnement favorable à l'amélioration des compétences académiques et personnelles dans le cadre d'une approche intégrée et pluridisciplinaire.

La Sophrologie et la Dyslexie

En tant que sophrologue, je mets en lumière les bénéfices spécifiques de la sophrologie pour les personnes dyslexiques. Les séances de sophrologie, adaptées aux troubles, intègrent des techniques de relaxation et de respiration ciblées pour améliorer la concentration et la coordination, des aspects cruciaux pour ceux confrontés à la dyslexie. Ces séances, ludiques et conçues spécifiquement pour les enfants, fournissent des outils pratiques favorisant une meilleure focalisation lors des activités de lecture et d'écriture.

Les symptômes de la dyslexie, présents dès les premiers apprentissages, ont des répercussions significatives sur la vie quotidienne des enfants, allant de difficultés scolaires à des problèmes psychologiques et à une diminution de l'estime de soi. Le diagnostic complexe repose sur des signes évocateurs nécessitant des évaluations orthophoniques, psychologiques, neuro-pédiatriques, et autres. À ce stade, il est essentiel de souligner que la sophrologie ne remplace en aucun cas les prises en charge globales des troubles Dys, mais peut compléter efficacement celles-ci ou s'intégrer dans le cadre d'une prise en charge pluridisciplinaire.

La sophrologie émerge comme un soutien précieux pour surmonter la dyslexie. En personnalisant les séances de sophrologie, ludiques et adaptées, orientent vers un projet thérapeutique pluridisciplinaire. En travaillant sur la gestion du stress, la concentration et la confiance en soi, la sophrologie peut efficacement compléter les approches conventionnelles, offrant une perspective holistique pour aider les enfants dyslexiques à relever leurs défis d'apprentissage. Par le biais de séances régulières et adaptées, les jeunes développent des habitudes mentales positives, facilitant ainsi l'amélioration de leurs compétences en lecture et en écriture.

La sophrologie et les exercices de relaxations 

La relaxation profonde, élément central de la sophrologie, peut réduire le stress et l'anxiété associés à la dyslexie. Des exercices de respiration contrôlée et de détente musculaire favorisent un état de calme propice à l'apprentissage. La respiration, en particulier, occupe une place cruciale dans la sophrologie en offrant une méthode tangible pour réguler les émotions et favoriser la concentration. 

En synchronisant la respiration avec des techniques de relaxation, les personnes dyslexiques peuvent expérimenter un apaisement profond, renforçant ainsi leur capacité à surmonter les obstacles liés à la dyslexie.

Visualisation Positive

La visualisation positive, utilisée en sophrologie, trouve son appui dans les neurosciences qui démontrent que la visualisation possède des effets similaires à ceux d'une situation réelle. Cette pratique offre aux personnes dyslexiques une méthode puissante en les guidant à imaginer des scénarios réussis, renforçant ainsi leur confiance en elles et leur capacité à surmonter les obstacles liés à la dyslexie.

La Sophrologie et la Dyspraxie

La dyspraxie, caractérisée par des difficultés dans la coordination motrice, peut être particulièrement handicapante au quotidien. La sophrologie, en intégrant une approche psychocorporelle, offre des techniques spécifiques pour améliorer la coordination motrice tout en favorisant le renforcement de la confiance en soi. 

Cette dimension psychocorporelle enrichit la prise en charge en permettant une exploration holistique des aspects émotionnels et physiques liés à la dyspraxie.

Des mouvements doux et conscients

Les mouvements doux et conscients, intégrés dans la pratique sophrologique, contribuent à améliorer la coordination et à accroître la conscience du corps. Ces exercices spécifiques jouent un rôle crucial en renforçant les connexions neuronales liées à la coordination motrice, offrant ainsi une approche holistique dans la prise en charge des troubles tels que la dyspraxie. Cette approche complète vise à adresser les aspects physiques et émotionnels, favorisant ainsi un meilleur équilibre dans la gestion des défis liés à la dyspraxie.

La sophrologie et la Dyscalculie

La sophrologie se révèle efficace face à la dyscalculie grâce à des approches ciblées. En premier lieu, l'utilisation d'exercices sensoriels spécifiques dans la sophrologie stimule les capacités perceptives, permettant aux personnes dyscalculiques de développer une compréhension plus approfondie des concepts mathématiques. Les techniques sophrologiques visent à renforcer la connexion entre le corps et l'esprit, favorisant ainsi une meilleure intégration des informations mathématiques.

La gestion du stress lié aux mathématiques constitue une autre approche essentielle. Les exercices de relaxation en sophrologie contribuent à atténuer l'anxiété associée à l'apprentissage des mathématiques, créant un environnement propice à l'assimilation des connaissances. La sophrologie encourage également la visualisation positive, permettant aux individus de se représenter avec succès dans des contextes mathématiques, renforçant ainsi la confiance en soi.

L'approche holistique de la sophrologie, intégrant le corps, l'esprit et les émotions, aide à dépasser les blocages liés à la dyscalculie. Les exercices de respiration contrôlée en sophrologie favorisent la concentration, essentielle pour les activités mathématiques. En combinant ces différentes approches, la sophrologie offre un soutien global, adapté et personnalisé, aux personnes dyscalculiques, facilitant ainsi leur parcours d'apprentissage des mathématiques.

Renforcement de la Confiance en Soi

La sophrologie, par son approche positive et centrée sur les réussites, renforce la confiance en soi chez les personnes confrontées aux troubles Dys. En mettant l'accent sur les capacités individuelles, elle offre un espace sécurisé où les succès, même minimes, sont valorisés. Grâce à des techniques spécifiques, la sophrologie aide à développer une perception positive de soi en encourageant la concentration sur les compétences existantes tout en favorisant également l'émergence et la prise de conscience de nouvelles complètes . Cette focalisation sur le positif contribue à désamorcer les sentiments d'incertitude et à établir un sentiment de maîtrise face aux défis liés au troubles Dys. Ainsi, la sophrologie devient un outil puissant pour favoriser la résilience et promouvoir un sentiment durable de confiance en soi dans le parcours de surmontement des troubles Dys.

Épanouissement familial par la Sophrologie :
Soutien et Cohésion dans l'Accompagnement des Troubles DYS

La mise en place de séances familiales de sophrologie constitue une initiative enrichissante pour les aidants s'occupant d'enfants atteints de troubles Dys. Ces sessions offrent un espace dédié à l'apaisement émotionnel et à la gestion du stress, où parents, enseignants et thérapeutes peuvent bénéficier des bienfaits de la relaxation, de la respiration consciente et de la visualisation positive. Les défis particuliers auxquels sont confrontés les accompagnateurs nécessitent un soutien adapté, et la sophrologie se présente comme un outil précieux pour cultiver la patience, la compréhension et la résilience. Sa pratique contribue à instaurer un environnement bienveillant et harmonieux, favorisant ainsi le développement optimal des enfants touchés par des troubles Dys. De plus, elle renforce les liens entre les accompagnateurs et les apprenants, créant une dynamique positive au sein de la famille et du cercle éducatif.

En conclusion, la sophrologie se révèle être une approche complémentaire et holistique pour atténuer les défis associés aux troubles DYS. Les techniques sophrologiques, telles que la relaxation, la visualisation positive, les mouvements conscients et les approches sensorielles, peuvent significativement améliorer la qualité de vie des personnes touchées. Elles favorisent le bien-être émotionnel, renforcent la confiance en soi et aident à gérer de manière spécifique les difficultés liées à chaque trouble.


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

l'èquilibre 

La préparation mentale dans le sport : surmonter la démotivation

Lâcher Prise en Vacances : Guide Sophrologique pour un Repos Profond

La Sophrologie et la Création de Routine dans le Milieu Sportif : Améliorer la Performance et le Bien-Être

Catégories

Création et référencement du site par Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion